Devenez une version améliorée de vous-même!

Devenez une version améliorée de vous-même!

Michel AngeLe 30 mars dernier j’étais l’invitée spéciale de Melissa Scullion au Groupe d’entraide pour parents de Gatineau. Le sujet de la rencontre portait sur l’anxiété.

J’y ai rencontré des parents engagés, résilients, et déterminés à mieux comprendre pour pouvoir mieux vivre leur réalité. J’ai été ravie de voir à quel point les parents partageaient leurs expériences et leurs questionnements avec authenticité et confiance. Mais ce qui m’a le plus touchée, c’est la capacité incroyable de ces parents à trouver ou à développer des ressources pour aider leur enfant, et par ricochet s’aider et devenir une meilleure version d’eux-mêmes. Alors j’ai pensé nous rappeler quelques idées sur le leadership de soi.

Regardez les choses d’un autre œil

success-846055__340Votre vision du monde influence grandement votre niveau de satisfaction. Certains parents voient facilement tout le bon qu’ils ont alors que d’autres voient surtout les défis et les difficultés. Il est évident qu’il est naturel et plus facile de voir ce qui ne va pas quand on vit des défis avec un ou plusieurs de nos enfants. Mais pour arriver à regarder les choses d’un autre œil et « voir » le bon côté de vos enfants, il est primordial de cesser de penser à l’enfant de rêve que vous pensiez mettre au monde (syndrome du Prince Charmant pour nous les filles), et de centrer votre attention sur l’enfant merveilleux que vous avez en réalité. Par exemple, au lieu de continuer de « rêver » avoir un enfant qui ne fait pas d’anxiété, centrez plutôt votre attention sur les ressources intérieures que votre enfant est en train de développer : conscience de soi, gestion de stress, capacité d’être à l’écoute de son corps, etc. Et souvenez-vous que par cette situation, vous aussi développez VOS ressources intérieures.

Osez demander de l’aide

Aujourd’hui que mes enfants sont des adultes accomplis, et qu’ils relèvent leurs propres défis avec confiance et persévérance, je suis contente d’avoir été capable de demander de l’aide aussi souvent que j’en sentais le besoin lorsqu’ils étaient jeunes… au risque de paraître « un peu tannante ». 🙂 Parfois on a peur de déranger, ou de passer pour quelqu’un qui ne sait pas gérer ses affaires, ou même peur de partager ce que l’on vit par crainte du jugement des autres. Mais croyez-moi, demander de l’aide, demander un conseil, faire une démarche pour soi quand on est dépassé par les événements est non seulement sain, c’est intelligent. Vous n’êtes pas obligé d’accepter les conseils de tout le monde, mais ça ne coûte rien de partager avec d’autres parents qui ont peut-être vécu (ou vivent actuellement) quelque chose de semblable. En Outaouais, nous avons la chance d’avoir des ressources comme le Groupe d’entraide pour parents de Gatineau pour prendre un petit recul par rapport à sa situation et s’entraider. Alors osez! Et s’il y a des gens qui vous jugent, tant pis pour eux!

Agissez comme si…

child-817368__340Commencez dès aujourd’hui à visualiser votre enfant autonome, capable d’accueillir sa réalité, de résoudre ses difficultés, de relever ses défis avec brio. Parfois comme parent on a tendance à penser qu’on est indispensable dans le quotidien de nos enfants et à imaginer le pire pour leur futur. Il est certain qu’ils ont besoin de nous, et qu’on les aide grandement à se développer, et qu’on leur donne des outils. Et c’est ça la clé! Au lieu de solutionner pour eux (ex. : appeler à l’école à tout bout de champ), dépendant de leur âge, montrez-leur à solutionner; offrez-leur des outils pour gérer leurs difficultés. Des exemples d’outils : technique de respiration pour calmer l’anxiété (cohérence cardiaque en est un exemple); apprendre à faire ses demandes pour répondre à ses besoins; comprendre ses forces et ses limites, etc.

Pratiquez ces petits trucs et non seulement vous outillez vos enfants, mais vous développez une meilleure version de vous-même.

Rappelez-vous toujours que VOUS êtes le bon parent pour votre enfant!

Chaleureusement
Francine